Homophobie: Quand Barilla met les pieds dans le plat! 

Homophobie: Quand Barilla met les pieds dans le plat!

Après des mois de débats et de manifestations en tous genres à propos du Mariage pour Tous, on pensait avoir vu et entendu tout ce que l’homophobie pouvait imaginer de pire. Mais force est de constater que nous pouvons encore être surpris par les propos de certaines personnes à forte médiatisation. Mais contrairement aux habitudes, le dernier scandale homophobe ne vient pas, cette fois, de politiques français, ni même de têtes brûlées d’extrême-droite, mais du dirigeant d’une des sociétés agro-alimentaire les plus réputées au monde: Guido Barilla!

Un dérapage en direct:

C’est alors qu’il est invité dans une émission de radio, le 25 septembre dernier, que le co-fondateur de la célèbre marque italienne a tenu des propos pour le moins sensibles, alors qu’un journaliste émettait l’hypothèse de représenter une famille homoparentale dans une publicité du groupe. Celui-ci a en effet répondu: « Pas question. J’aime la famille traditionnelle. Si les homosexuels ne sont pas contents, ils peuvent manger des pâtes d’une autre marque ! ».

Bien que la marque se soit très rapidement désolidarisée des propos de son fondateur, les critiques ont immédiatement fusées sur les réseaux sociaux notamment et un appel au boycott a été lancé par différentes associations en Italie, mais aussi dans toute l’Europe.

Une tentative d’excuses de la part du dirigeant:

Suite aux vives réactions provoquées par cette phrase équivoque lâchée sur les ondes italiennes, Guido Barilla a tenté, dès le lendemain, de présenter ses excuses et d’expliquer qu’il avait simplement tenté de « souligner le rôle central de la femme dans la famille« , allant jusqu’à publier une vidéo dans laquelle il dit respecter les homosexuels et être même favorable au mariage gay, mais contre l’adoption et l’homoparentalité.

Mais cela reste insuffisant pour la marque qui souligne ainsi, une fois de plus, son attachement à la « famille traditionnelle » aux valeurs conservatrices et un tantinet misogynes.

Une aubaine pour la concurrence:

Profitant de la très forte médiatisation de l’affaire et espérant récupérer « illico presto » les nombreux consommateurs gays et lesbiennes heurtés par le message de Barilla, quelques concurrents ont décidé de réagir immédiatement, en postant par exemple sur les réseaux sociaux des publicités démontrant leur ouverture d’esprit, comme ici avec la marque Garofalo et son message « L’important ce n’est pas avec qui vous les faites, l’important c’est de les faire aldente« .

garofalo-contre-barilla.jpg

Mais aussi chez Buitoni, avec cette photo d’une porte ouverte et accueillante assortie du message « Chez Buitoni, il y a de la place pour tout le monde« .

Buitoni contre Barilla

Quelques vidéos font également le buzz autour de cette actualité comme cette parodie de publicité directement inspirée de l’univers de Barilla, mais mettant en scène un couple gay:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *